PRÉAU Alexandre, dit La Tache

Par Maurice Moissonnier

Né à Mâcon (Saône-et-Loire) le 12 décembre 1866 ; célibataire ; marchand forain à Lyon ; militant syndicaliste.

La première arrestation dont fut victime Préau remonte au 19 août 1875, il était alors âgé de neuf ans et il travaillait comme margeur à l’Imprimerie catholique, rue de Condé, à Lyon ; on l’accusait d’entrave à la liberté du travail parce qu’il avait volontairement détérioré une machine. Par la suite, il eut souvent maintes fois l’occasion de connaître la prison ou le tribunal de simple police. Marchand à la sauvette, il fut fréquemment verbalisé ; sans cesse en déplacement, il contrevint parfois à la police des chemins de fer...
En 1891, il s’agitait dans les milieux boulangistes de Lyon ; vers 1895, on le vit dans des conférences de Sébastien Faure. Syndic de la chambre syndicale des marchands forains de Lyon, il était suspect à la police qui le soupçonnait d’anarchisme et multipliait à son endroit les tracasseries.
À force de protestations, il obtint, en 1896, sa radiation des listes d’anarchistes en surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84636, notice PRÉAU Alexandre, dit La Tache par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Maurice Moissonnier

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, 4 M 19.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément