FOUILLAT

Par Maurice Moissonnier

Tisseur à Tarare (Rhône) ; militant syndical de tendance anarchiste.

En 1878, Fouillat participa au congrès ouvrier de Lyon.
En 1886, sa chambre syndicale, l’Union des tisseurs et similaires de Tarare, le choisit comme représentant au congrès constitutif de la Fédération nationale des syndicats qui se tint du 11 au 16 octobre à Lyon. Le 13, il fut élu au bureau de la troisième séance publique en qualité d’assesseur. Le 15 octobre il se proposait de lire une déclaration mais il dut renoncer en raison de l’ordre du jour chargé du congrès ; elle fut toutefois publiée dans le compte rendu officiel. Il y dénonçait l’illusion qui porte les travailleurs à croire que la République va s’occuper d’eux, et il rappelait 1834-1848, 1851 et 1871. La seule voie, concluait-il, est la voie révolutionnaire : « Nous proposons de hâter la reconstitution de la Société internationale et d’organiser, avant de nous séparer, la fédération des syndicats de France. Vive la Révolution démocratique et sociale ! »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86962, notice FOUILLAT par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 10 M 864. — Compte rendu du congrès de Lyon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément