JACQUART Gaston, Emile

Par Jean Gaumont, Gaston Prache, Claude Pennetier

Né le 17 avril 1892 à Sebourg (Nord), mort le 20 juin 1951 au Quesnoy (Nord) ; architecte ; militant socialiste puis communiste, coopérateur du Nord ; membre du CDL, maire provisoire puis maire adjoint de Ronchin.

Fils d’un préposé des douanes et d’une couturière, architecte, Gaston Jacquart était présenté en 1949 comme le créateur de la section socialiste du Quesnoy. Militant coopérateur de l’Union des coopératives de Selle et Sambre dirigée par Louis Proy* et Charles Capliez*, après avoir été membre du comité général des sections (1926), Jacquart fut élu administrateur en 1928. En 1932, Jacquart avait participé au grand Rassemblement coopératif d’Avesnes-sur-Helpe (Nord) organisé par les Unions coopératives régionales de Caudry, Solesmes et Gommegnies (dix mille manifestants) pour faire front aux attaques lancées contre le mouvement coopératif. Il assista à plusieurs congrès coopératifs régionaux. Étant allé se fixer dans la région lilloise en 1933, il continua de s’intéresser à la coopération à Ronchin (Nord) dont il fut maire adjoint à partir de 1939.

Président du Comité local de Libération de Ronchin, il fut maire provisoire puis maire adjoint, mais cette fois avec l’étiquette communiste. Il avait en effet rejoint le Parti communiste en 1945. Celui-ci lui gardait sa confiance en 1949 et pensait qu’il serait un bon candidat pour les élections cantonales au Quesnoy. La mort interrompit prématurément son action politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87694, notice JACQUART Gaston, Emile par Jean Gaumont, Gaston Prache, Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 avril 2010, dernière modification le 16 janvier 2011.

Par Jean Gaumont, Gaston Prache, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF, dossier André Stil. — Fonds d’archives J. Gaumont et G. Prache. — Cambrésis, terre coopérative (G. Prache, PUF 1963) avec iconographie pl. XV en h.t. — Le Coopérateur de France (éd. Selle et Sambre), 3 février 1973.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément