GUILLAUME Paul, Edouard, André

Par Robert Hirsch

Né le 25 juillet 1910 à Paris (XIVe arr.), mort le 15 août 2000 à Bondoufle (Essonne) ; instituteur : militant syndicaliste du SNI dans la Seine.

Fils d’un comptable dans une compagnie d’assurance et d’une couturière, Paul Guillaume fut instituteur à Arcueil, puis enseigna en cours complémentaire à Montrouge entre 1946 et 1956 et devint professeur d’enseignement général de collège. Il habitait le XIVe arrondissement de Paris.

Il se maria en janvier 1933 à Antony (Seine). Sans doute veuf, il se remaria en janvier 1942 à Paris (XIVe). Il était le père de deux enfants, nés en 1935 et en 1946.

Membre du Syndicat national des instituteurs (CGT) depuis 1929, Paul Guillaume fut, après 1945, le secrétaire de la sous-section de Montrouge du Syndicat national des instituteurs. Il siégea au conseil syndical de la section départementale de mars 1945 à 1952 au titre de la majorité fédérale, fut secrétaire de la commission des conflits de décembre 1945 à février 1948, puis de celle d’éducation sociale (mars 1948-novembre 1949) et des affaires administratives (novembre 1949-janvier 1952). Il fut élu membre de la Commission administrative paritaire départementale en octobre 1948. La même année, en juillet, il signa un article dans L’École du Grand Paris un article dénonçant le « comportement fractionnel » des militants de la tendance « ex-unitaire », et tout particulièrement de Marianne Delanoue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87862, notice GUILLAUME Paul, Edouard, André par Robert Hirsch, version mise en ligne le 2 mai 2010, dernière modification le 14 juillet 2021.

Par Robert Hirsch

SOURCES : Arch. mun. Montrouge (Anne-Sophie Honnet). — l’Ecole du Grand Paris.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément