GUYOT Frédéric

Par Jacques Girault

Né le 8 mai 1895 à Champlitte (Haute-Saône), morte le 24 octobre 1975 à Vesoul (Haute-Saône) ; instituteur ; syndicaliste SNI, militant socialiste SFIO ; maire de Champlitte.

Fils d’un vigneron d’opinions radicales, Frédéric Guyot entra à l’École normale d’instituteurs de Vesoul en 1912. Mobilisé le 15 décembre 1914, il termina la guerre en captivité.

Instituteur à Polaincourt pendant toute sa carrière, il se maria en août 1914 à Champlitte avec une institutrice. Le couple eut une fille.

Frédéric Guyot, adhérent à la section départementale du Syndicat national (Amicale transformée en syndicat) vers 1921, était membre du conseil syndical et délégué cantonal. Membre du Parti socialiste SFIO depuis 1925, il présidait la section de la Ligue des droits de l’homme du canton.

Mobilisé d’août 1939 au 20 décembre 1939, secrétaire de mairie, il aida la Résistance par la suite.

Après sa retraite en 1950, Frédéric Guyot devint maire de Champlitte, le 14 mars 1959, élu à la tête d’une liste « d’Action communale » orientée à gauche. Le projet d’assainissement de la commune fut mis en place. Malade, il démissionna en cours de mandat, en octobre 1961.

Toujours membre du Syndicat national des instituteurs, Frédéric Guyot fut enterré civilement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88051, notice GUYOT Frédéric par Jacques Girault, version mise en ligne le 15 mai 2010, dernière modification le 9 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par la mairie de Champlitte, par l’intéressé et par sa fille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément