GALLIÈRE Léon, Gabriel, Jean-Baptiste

Par Jacques Girault

Né à Toulon (Var), le 3 mars 1888, fils d’un maître vétéran originaire du Gard, Léon Gallière devint ouvrier auxiliaire ajusteur à l’Arsenal maritime de Toulon le 28 novembre 1910 (atelier des machines). Il fut élu le 25 avril 1919 au conseil d’administration du syndicat CGT. Il en démissionna en juillet 1919 (voir Berenguier Henri*). En novembre 1919, il fut détaché au laboratoire de Chimie à la Pyrotechnie puis réintégra la direction des constructions navales à l’atelier des machines.

Après la grève du début mai, L. Gallière fut radié le 22 mai 1920. Le préfet maritime dans sa demande de radiation, le faisait figurer avec d’autres ouvriers « qui bien que rentrés sans les délais prévus, sont d’actifs propagandistes et des individus dangereux ».

Léon Gallière, marié à Toulon, en novembre 1911, entra alors à la mairie de la ville. Le préfet maritime, en application de la loi d’amnistie du 3 janvier 1925, proposa sa réintégration de « plein droit ». Il refusa en raison de son travail.

Il n’apparut plus dans la vie syndicale par la suite.

Sous-chef de bureau à la mairie, Gallière était deuxième maître de cérémonie en 1935-1936 de la Loge « L’Action écossaise » (Grande Loge de France) selon le Journal officiel paru pendant la guerre. Il participa à la reconstitution de la franc-maçonnerie clandestine et aida la Résistance.

Dans le Var libre, le 6 septembre 1944, il signait un appel pour la reconstitution du syndicat des services publics.

Gallière mourut à Toulon le 27 novembre 1951.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article91927, notice GALLIÈRE Léon, Gabriel, Jean-Baptiste par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 53 ; 4 M 56.7 ; 3 Z.4.21. — Arch. Troisième Région mar. : 2 A4/12, 2 A4/19, dossier individuel. — Presse locale. — Renseignements fournis par J.-M. Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément