GLORIOD Max

Par Louis Botella

Né le 17 février 1896 à La Chaux-de-Fonds (Suisse) ; employé de l’Assistance publique puis ouvrier en soieries ; syndicaliste du Textile et du Doubs.

Lors de l’assemblée générale qui eut lieu le 14 février 1924, Max Gloriod fut élu ou réélu secrétaire général du syndicat ouvrier des soieries bisontines à Besançon. Ce syndicat était affilié à la CGTU.

Selon une note de police, en date du 24 mars 1924, Max Gloriod était précédemment employé à l’Assistance publique à Besançon.

Toujours secrétaire de son syndicat, Max Gloriod, qui avait été sanctionné en raison de ses fonctions, fut candidat du BOP (Bloc ouvrier et paysan) aux élections municipales de Besançon en mai 1929.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article93544, notice GLORIOD Max par Louis Botella, version mise en ligne le 21 octobre 2016, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. mun. Besançon, 7 F 2. — Le Semeur, 27 avril 1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément