HUE Eugène

Par Claude Pennetier

Né le 15 janvier 1869 à Normanville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 24 février 1946.à Clichy (Seine, Hauts-de-Seine) ; conseiller municipal de Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine).

Fils de tisserands illettrés, Eugène Hue fut journalier (1899), ouvrier du bâtiment (avant 1926), charretier à la maison Morelly — Gennevilliers ? — (1926), puis gardien de nuit aux roulements Timken d’Asnières. Déjà candidat sans succès aux élections de mai 1925, il fut élu conseiller municipal communiste de Gennevilliers (Seine) lors des élections partielles du 7 mars 1926. Un fait divers rapporté par Le Républicain de Levallois du 18 juillet 1925 nous apprend qu’il aurait créé une cellule communiste à l’usine Magnien de Clichy où il était manœuvre. Arrêté par les agents pour absence de plaque sur son vélo, il aurait bénéficié du soutien des ouvriers présents qui empêchèrent la police de verbaliser. Interpellé le lendemain, il fut écroué à la prison de la Santé. Il présida un meeting communiste à Gennevilliers en 1928.

Marié au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 6 octobre 1899 puis le 5 mars 1932 à Gennevilliers, Eugène Hue mourut à Clichy, où il habitait, le 24 février 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article95359, notice HUE Eugène par Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 10 juin 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat., F7/13260, 1928. — Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Le Républicain de Levallois, 18 juillet 1925. — État civil de Normanville, du Havre, de Gennevilliers et de Clichy. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément