DANTRAIQUE Jean

Par Etienne Kagan

Né le 5 février 1862 à Véreaux (Cher) ; mort à Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 15 novembre 1931. Ouvrier mécanicien à Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle),

Jean Dantraique créa au début de 1919 un syndicat des métaux. Jarville-la-Malgrange Secrétaire du comité intersyndical des métaux de Meurthe-et-Moselle, il fut le délégué du 9e groupe au comité fédéral national (10-12 août 1919). Il participa aussi au congrès de la Fédération à Lyon (10-13 septembre 1919). Élu en 1919 comme « républicain socialiste » conseiller municipal de Nancy, sur une liste opposée à celle du Parti socialiste SFIO, considéré par les rapports de police comme un « meneur modéré », il fut accusé après la disparition du syndicat de Jarville d’en avoir conservé les fonds et les livres et fut exclu des organisations syndicales en 1922. Il demeura conseiller municipal jusqu’en 1925 ; il quitta Nancy en 1930 pour résider à Jarville.

Marié, père d’un fils.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article108107, notice DANTRAIQUE Jean par Etienne Kagan, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Etienne Kagan

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 3 M 217. — Le Réveil Ouvrier, 1919-1922, en particulier 23 septembre 1922. — Fédération des ouvriers des métaux et similaires de France, 4e congrès national... Lyon, 10-13 septembre 1919. — Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 3 M 217. — Acte de décès et renseignements fournis par la mairie de Nancy, 14 janvier 1976.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément