JIOLAT Francis [JIOLAT François dit Francis]

Par Yves Le Maner

Né le 30 juin 1887 à Tronget (Allier), mort le 16 octobre 1949 à Sallaumines (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; militant syndicaliste et communiste du Pas-de-Calais ; maire de Sallaumines, conseiller général.

Employé à l’âge de seize ans comme mineur de fond dans l’une des fosses de la concession de Courrières, Francis Jiolat adhéra immédiatement au syndicat CGT des mineurs du Pas-de-Calais et quelques années plus tard au Parti socialiste SFIO. Élu conseiller municipal de Sallaumines en 1919, il se rangea dans le camp communiste lors de la scission de 1921 et rejoignit la CGTU l’année suivante. Choisi comme délégué mineur suppléant par ses camarades de la fosse 13 des mines de Courrières en 1923, il fut ensuite élu délégué titulaire en 1929, son mandat étant ensuite reconduit sans difficulté en 1932 et 1935. Membre du comité de l’Union locale CGTU de Lens en tant que secrétaire de la section de Sallaumines, il fut également l’un des administrateurs du syndicat unitaire des mineurs du Pas-de-Calais jusqu’à la réunification de 1936.

Placé à la tête de la liste du PC, Francis Jiolat réintégra le conseil municipal de Sallaumines (qu’il avait dû quitter en 1925) à l’occasion des élections de mai 1935 et il fut choisi pour succéder au socialiste Jacques Louart au poste de maire. Il se présenta ensuite aux élections législatives de 1936 dans la 2e circonscription de Béthune et se désista en vue du second tour au profit de Paul Sion ; le candidat de la SFIO, qui fut élu.

Arrêté à la fin de l’année 1939 pour avoir refusé de signer une dénonciation du Pacte germano-soviétique, Francis Jiolat fut détenu à Seclin (Nord) puis déporté en Afrique du Nord via l’Angleterre sur décision du gouvernement Daladier. Libéré à l’issue du débarquement allié de 1942, il ne put revenir à Sallaumines qu’à la Libération. Réélu à la tête de la municipalité, il entra également au conseil général et assuma ces deux mandats jusqu’à son décès en 1949.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114633, notice JIOLAT Francis [JIOLAT François dit Francis] par Yves Le Maner, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Yves Le Maner

SOURCES : Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 182. — Liberté, 18 octobre 1949. — J.-M. Lemaire, Mémoire de Maîtrise, op. cit. — J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit. — Renseignements fournis par la mairie de Sallaumines.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément