VAILLANT Gaston, Alfred

Né le 10 août 1896 à Paris (IVe arr.), Gaston Vaillant, domicilié à Paris, puis au Plessis-Robinson (Seine-et-Oise), termina la guerre avec le grade de lieutenant puis travailla aux PTT jusqu’en 1925. Militant socialiste depuis 1911, il fit partie en 1918 du comité national de la Fédération des Jeunesses socialistes, bien que toujours sous les drapeaux. En août 1921, il fut délégué à une réunion de l’Internationale socialiste et, en mars 1922 puis en février 1923, représenta la SFIO, sans succès, aux élections municipales dans le quartier des Enfants-Rouges, à Paris. Simultanément il fut l’un des créateurs de la Fédération des Jeunes gardes socialistes, siégeant en 1922 à sa commission exécutive. En 1925, il entra comme rédacteur au quotidien de la CGT, Le Peuple, où il travailla jusqu’à la fin de 1932. Il était, cette année-là, secrétaire adjoint du syndicat général des journalistes professionnels qui avait été créé le 10 mars 1905 par M. Tische. Il avait toujours cette responsabilité en 1936.

Gaston Vaillant mourut le 13 septembre 1970 à Paris (XIIIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133390, notice VAILLANT Gaston, Alfred , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 9 février 2012.

SOURCES : Arch. PPo. Ba/1686. — Arch. Dép. Paris, dissolution des syndicats, 1070 W, dossier 830.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément