ANDRÉ Edouard.

Par Ivan Lewuillon - Jean Puissant

Hon Hergies (département du Nord, France) 1867 – Élouges (aujourd’hui commune de Dour, pr. Hainaut, arr. Mons) 1936. Exploitant agricole, briquetier, brasseur, conseiller communal socialiste, bourgmestre faisant fonction d’Élouges, frère de François André.

Fils de Lucien François, propriétaire en 1900, et de Esther Lerat, Edouard André a deux frères, l’un médecin à Wihéries (aujourd’hui commune de Dour) et l’autre, François qui sera président du Conseil provincial du Hainaut et sénateur coopté.

Edouard André est exploitant agricole, briquetier et surtout brasseur à Élouges. Élu conseiller communal du Parti ouvrier belge (POB) en 1907, il est bourgmestre faisant fonction d’Élouges en 1913 à la tête d’une coalition socialiste-libérale. Il contribue à moderniser sa commune (distribution d’eau, école, cité ouvrière où une rue porte son nom), jusqu’à sa mort.

Edouard André est conseiller provincial du Hainaut où il représente le canton de Boussu (arr. Mons) de 1912 à 1936.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138113, notice ANDRÉ Edouard. par Ivan Lewuillon - Jean Puissant, version mise en ligne le 5 septembre 2011, dernière modification le 27 décembre 2019.

Par Ivan Lewuillon - Jean Puissant

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément