BARTHOLOMEY(I) Edouard, Gustave.

Par Jean Puissant

Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 1er janvier 1836 − Bruxelles, 1888. Ouvrier lithographe, membre des Cosmopolitains.

Edouard Bartholomey est marié et père de six enfants dont l’aînée, née en 1860, est ouvrière passementière en 1885. Il est un membre actif des Cosmopolitains, certainement en 1875-1878. Le 26 octobre 1875, il propose d’organiser une fête en faveur de L’Ami du peuple, organe liégeois − Bartholomey a travaillé à Liège au début des années 1870 −. Il devient membre du Comité en juillet 1876.

Edouard Bartholomey travaille ensuite à Turnhout (pr. Anvers - Antwerpen, arr. Turnhout), à Liège (pr. et arr. Liège) avant de regagner Saint-Gilles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale) en 1882. Il n’apparaît pas strictement comme militant ouvrier mais sa relation avec les socialistes révolutionnaires liégeois, son rôle dans une association rationaliste très proche des milieux démocratiques, ses fréquents changements de domicile − il a également vécu à Jemappes (aujourd’hui commune de Mons, pr. Hainaut, arr. Mons) − en font un élément à noter. Edouard Bartholomey aurait participé avec Louis Bertrand à un meeting à Jemappes en mars 1879 à moins qu’il y ait confusion avec Guillaume Bartholomeus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138490, notice BARTHOLOMEY(I) Edouard, Gustave. par Jean Puissant, version mise en ligne le 5 octobre 2011, dernière modification le 17 janvier 2020.

Par Jean Puissant

SOURCES : Archives de la ville de Bruxelles, Service Population − WOUTERS, H., Documenten betreffende de geschiedenis der arbeidersbeweging ten tijde van de Ie internationale, (1866-1880), delen II-III, 1971 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 60).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément