ZEMMOUR Fernand, Nathan, Max

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

Né le 23 novembre 1906 à Constantine ou Bougie (Algérie), fusillé après condamnation le 29 décembre 1941 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; chirurgien-dentiste ; résistant, membre du réseau Hirondelle.

Marié, sans enfant, Fernand Zemmour demeurait dans le IIIe arrondissement de Paris et exerçait la profession de chirurgien-dentiste. Suspecté de détention d’armes, d’hébergement de prisonniers évadés, d’aide au passage de la ligne de démarcation, de trafic de devises et de communications téléphoniques interdites, il fut arrêté par la police allemande le 12 mars 1941.
Le tribunal militaire allemand le condamna à mort le 27 novembre 1941 pour « détention d’armes et intelligence avec l’ennemi ». Exécuté le 29 décembre 1941, Fernand Zemmour fut inhumé au cimetière d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne). Il a été homologué au titre de la Résistance intérieure française (RIF), et Interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149305, notice ZEMMOUR Fernand, Nathan, Max par Daniel Grason, Thomas Pouty, version mise en ligne le 4 octobre 2013, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

SOURCES : AVCC, Caen. – Bureau Résistance GR 16 P 606966. – Site Internet Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément