GUEDJ Isaac [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab.

Né le 22 novembre 1899 à Batna, avocat ; d’abord communiste puis socialiste SFIO, premier adjoint à la mairie de Batna de 1951 à 1958.

Né dans une famille juive importante de la ville, Isaac Guedj a combattu lors de la Première Guerre mondiale. Il a été décoré en 1930 de la Légion d’honneur à titre militaire. Dans les années 1920, il milite aux Jeunesses communistes. Il débute comme avocat en 1928 et siège au conseiller municipal de 1929 à 1940.

Peut-être avant, en 1939 en tout cas, il appartient à la SFIO quand il est candidat au conseil général, mais n’est pas élu. Rappelé en 1939, il est fait prisonnier et envoyé dans un camp en Silésie dont il revient en 1941. Il est mobilisé pour les campagnes de Tunisie et de France en 1944-1945. Il est alors capitaine.

Après 1945, il est une des figures du parti socialiste à Batna. Il fait aussi partie de la CA de la Fédération SFIO de Constantine, et en 1955 du bureau fédéral. Il est candidat aux élections législatives sur la liste SFIO. Il est aussi président de la cultuelle israélite, de l’Amicale des anciens prisonniers de guerre, et du ciné-club de Batna.

À nouveau conseiller municipal, il est, depuis 1951, premier adjoint au maire. En 1957 quand des commissions administratives sont mises en place, il est membre de la Commission départementale et, en 1958, il est second vice-président de la Délégation spéciale qui remplace la municipalité. Il n’en est pas moins éloigné de Batna de juin à octobre 1958, puis cesse toute activité politique.
Il est allié à la famille Lamrani, collègue comme avocat du communiste Laïd Lamrani*. Tous deux sont anciens bâtonniers de Batna.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151469, notice GUEDJ Isaac [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab., version mise en ligne le 5 janvier 2014, dernière modification le 15 janvier 2020.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab.

SOURCES : Arch. d’Outre-Mer, Aix-en-Provence, FR 4267, note des RG du 2 mars 1960. — Arch. Wilaya de Constantine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément