GERMAIN Maurice [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Né le 19 avril 1902 à Paris XIIe arr., mort le 28 février 1984 à l’hôpital rural d’Excideuil (Dordogne). Représentant de commerce puis correcteur.

Maurice Germain, 1944. Coll. part.

Frère d’André Germain, Maurice Germain avait été réformé pour asthme en 1922. Représentant d’une grande maison de fourrure de Paris, il partit, à la demande d’André, pour l’Espagne où à Madrid, il continua de travailler pour la même maison jusqu’à la proclamation de la République. Il parcourut ensuite avec André diverses régions d’Espagne pour y vendre des bandages herniaires. Il se maria vers 1930 à Barcelone avec Aurore Pilar.
En 1933 il rentra à Paris où il fut parrainé au syndicat des correcteurs par Charles Anderson et entra en cette qualité à L’Aurore. Il collabora pendant la guerre d’Espagne au Libertaire.
Divorcé en 1936, il se remaria la même année avec Madeleine Debut, cousine de l’épouse d’André.

En 1950 il habitait 70 rue de Romainville (Paris 19e) et son domicile figurait sur les listes à surveiller par la police. A sa retraite il partit s’installer à Excideuil où il mourut en 1984.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154305, notice GERMAIN Maurice [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Marianne Enckell, version mise en ligne le 25 mars 2014, dernière modification le 13 mai 2020.

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Maurice Germain, 1944. Coll. part.

SOURCES : Entretien avec Ch. Anderson le 15 juillet 1988 — APpo BA 1900. — Informations reçues de Gilles Germain.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément