COUISSINIER Pierre, Clarius [Dictionnaire des anarchistes]

Par Thierry Bertrand

Né le 30 juin 1888 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 23 février 1967 à Marseille ; journalier, chef cantonnier employé municipal ; anarchiste de Marseille ; secrétaire du Groupe d’Etudes Sociales de Saint Henri.

En 1910, Couissinier était exempté du service militaire pour faiblesse générale.
Il était cependant apte au service armée en novembre 1914. Il fit la campagne d’Allemagne du 26 février 1915 au 9 avril 1919. Lors de la bataille de l’Hartmannswillerkopf, le 21 décembre 1915, il fut blessé par balles à la joue gauche et au dos. Après un an de rétablissement il repartait au front pour se faire de nouveau blesser à l’épaule gauche par un éclat d’obus.
En 1929 il obtenait une pension de 40% suite à ces blessures (édentation complète, défiguration faciale...)

Couissinier se maria avec Irma Muller le 5 juin 1915. Il eut trois enfants - dont Pierre, Pascal.
Il demeurait au 64 Grand Rue dans le quartier de St Henri où habitaient de nombreux ouvriers étrangers (espagnols surtout). Il y exerçait une grande influence dans les milieux révolutionnaires et anarchistes.

En 1922 il était secrétaire du Groupe d’Études Sociales de St Henri et était identifié par la police comme étant un communiste à tendance anarchiste.

Son activité ne s’arrêtait pas là puisqu’il était, à la même époque, également secrétaire du Comité des intérêts du quartier et d’un groupe sportif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155852, notice COUISSINIER Pierre, Clarius [Dictionnaire des anarchistes] par Thierry Bertrand, version mise en ligne le 28 mars 2014, dernière modification le 6 juin 2020.

Par Thierry Bertrand

SOURCES : Arch. Dép. des Bouches-du-Rhône 4M/2423, 1R1307. — Photo et certains renseignements fournis par Mme Paule Ducrocq.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément