DURAND Antoinette, Julie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Françoise Fontanelli Morel

Née le 4 février 1879 à Nîmes (Gard) ; journalière ; anarchiste.

Antoinette Durand (1898)
Antoinette Durand (1898)
AD Bouches-du-Rhône

Fille d’Hyppolite Durand et d’Amélie André, Antoinette Durant demeura successivement au 36, rue des Dominicaines (Marseille, 1° arr) et au 4, Bd Bouès (3° arr). Célibataire, elle accoucha le 28 juillet 1897 d’une petite fille de père inconnu qui mourut le 14 septembre 1897 au domicile de ses parents résidents également à Marseille.
Anarchiste militante, elle se serait rendue à toutes les réunions libertaires marseillaises. Le 8 juin 1898, elle fut condamnée par le tribunal correctionnel de Marseille à trois jours de prison pour « apologie de faits qualifiés de crimes ». En effet, le jour de l’arrivée de Drumont à Marseille, elle fut surprise dans un groupe chantant un couplet de la chanson anarchiste : Le fusil Lebel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156377, notice DURAND Antoinette, Julie [Dictionnaire des anarchistes] par Françoise Fontanelli Morel, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 6 mars 2014.

Par Françoise Fontanelli Morel

Antoinette Durand (1898)
Antoinette Durand (1898)
AD Bouches-du-Rhône

SOURCES : Arch. Dép. (13) 1 M 1365 dossier n°182— « Chronique judiciaire. Une femme anarchiste. Une opposition ». Le Petit Marseillais, 9 juin 1898.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément