BLIGAND Marcel, Germain [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 25 mai 1912 à Toulouse (Haute-Garonne), mort le 28 janvier 1960 à Eaubonne (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) ; membre de la Fédération anarchiste à Paris.

Fils de jean Marie Bligand, tailleur d’habits, et de Joséphine Sauniere, employée de commerce, Marcel Bligand, fut "pupille de la Nation" en juin 1918. Demeurant à Paris, 46 rue Rodier (75009), il était en 1937 trésorier adjoint de la Fédération anarchiste de langue française (FAF) et trésorier du journal Terre libre. Le trésorier principal de la FAF était alors Henri Bouyé. Bligand était également le secrétaire du groupe de Paris 9e et 10e de la FAF et membre du bureau de cette organisation dont étaient également membres Robert Royo et Marius Ricros. Il fut prisonnier en Allemagne en 1940-1941.

En 1950 il figurait toujours sur la liste de vérification des domiciles anarchistes où il était « à rechercher, son domicile étant inconnu ».

Il s’était marié le 19 avril 1938 au Raincy (Seine-Saint-Denis) avec Germaine Bringuier, dont il divorça en 1947. L’état civil associe à son nom celui de Dutrain sans qu’on sache pourquoi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156647, notice BLIGAND Marcel, Germain [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 27 février 2014, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Dictionnaire biographique du mouvement..., op. cit. — Appo BA 1899 & 1900. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément