NAJOL Ladislas

Par Daniel Grason

Né vers 1913 à Herlich (Tchécoslovaquie) ; volontaire en Espagne républicaine.

Ladislas Najol s’engagea dans les Brigades internationales, à la suite d’une très grave blessure, il fut amputé d’une jambe. Rapatrié sanitaire en France il séjourna du 10 juin 1939 au 11 juin 1940 dans le Paris XIVe arrondissement. Dénoncé anonymement en mai 1940 comme « dangereux […] sympathisant des théories communistes » s’occupant de la rédaction de tracts communistes. Les Renseignements généraux ouvrirent une enquête, en mai 1943, tout en maintenant Ladislas Najol « en observation », ils concluaient qu’il était « inconnu dans les divers services administratifs de la Préfecture de Police, notamment au service des Etrangers et à celui des naturalisations ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158202, notice NAJOL Ladislas par Daniel Grason, version mise en ligne le 16 avril 2014, dernière modification le 16 avril 2014.

Par Daniel Grason

SOURCE : Arch. PPo., 1W 0376 (transmis par Gilles Morin).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément