BAUMELER Joseph

Par Delphine Leneveu

Né le 10 novembre 1921 à Lixheim (Moselle), fusillé par condamnation le 27 avril 1944 à Épinal (Vosges) ; garçon caviste ; membre de l’Organisation civile et militaire (OCM).

Célibataire, Joseph Baumeler habitait à Saint-Dié dans les Vosges. Suite à une dénonciation, lui et dix-sept autres camarades furent arrêtés par la police française de Nancy. Il fut accusé d’« actes de franc-tireur » (attentat sur un commissariat de police et membre d’un maquis). Il fut ensuite interné à la prison Charles-III de Nancy puis à Épinal.
Condamné à mort par le tribunal militaire d’Épinal (FK 622) le 26 avril 1944, Joseph Baumeler a été fusillé le 27 avril 1944.
Douze de ses camarades d’infortune furent également fusillés et cinq déportés (deux revenus à la Libération et trois morts en déportation).
Le 27 avril 1944, les treize résistants fusillés sont : René Barbier, Joseph Baumeler, Jean Dorner, Paul Jacquot, Henri Ketten, Gustave Koeberlé, Jean Lalevée, Albert Leclerc, Jules Michler, Pierre Picard, René Reinstadler, Jules Schmidt, Maurice Thiébaut).

Son nom est inscrit sur le monument des Fusillés Vosgiens à Épinal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161653, notice BAUMELER Joseph par Delphine Leneveu, version mise en ligne le 23 juillet 2014, dernière modification le 14 décembre 2021.

Par Delphine Leneveu

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Mémoire des hommes, pas de dossier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément