RAOUT Michel

Par Frédéric Stévenot, Julien Lucchini

Né le 27 septembre 1939 à Gauchy (Aisne), mort le 15 novembre 2016 à Bourgoin-Jallieu (Isère) ; employé SNCF ; militant communiste ; syndicaliste CGT de Saint-Quentin (Aisne).

Cliché fourni par son fils Frédéric Raout.

Le père de Michel Raout était électricien et sa mère Berthe Gobeaut, ouvrière de la chimie, déléguée syndicale et conseillère municipale de Gauchy (Aisne) de 1953 à 1972. Il était le cousin des maires de Gauchy Georges Herbin (de 1959 à 1964) et Julien Carrel (de 1964 à 1972), tous descendants de la famille Dorigny.

Employé SNCF, Michel Raout milita au syndicat CGT-SNCF de Saint-Quentin de 1965 à 1969 au moins. En 1968, il en était le responsable.

Après avoir adhéré aux Jeunesses communistes en 1955, puis au Parti communiste en 1962, il intégra le comité fédéral de l’Aisne en 1964, puis le bureau fédéral en 1965, et y siégea jusqu’en 1969 au moins.
Trésorier fédéral de l’Union des jeunesses communistes de France en 1964, il en devint secrétaire l’année suivante.
De 1966 à 1968, Michel Raout siégea au bureau de la cellule communiste de la SNCF à Saint-Quentin.
Il était marié et père de trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162362, notice RAOUT Michel par Frédéric Stévenot, Julien Lucchini, version mise en ligne le 7 août 2014, dernière modification le 15 mars 2018.

Par Frédéric Stévenot, Julien Lucchini

Cliché fourni par son fils Frédéric Raout.

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements ccommuniqués par la famille en février 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément