BRUNI Dominique

Par Delphine Leneveu, Jean-Paul Nicolas

Né le 8 octobre 1925 à Polinago (Italie), fusillé le 8 juin 1944 au lieu-dit Le-Trou-de-Chirac, sur la commune de Montgueux près de Troyes (Aube) ; cultivateur ; résistant, membre des FFI-FTPF au maquis des Vignots.

Dominique Bruni
Dominique Bruni
Crédit : Jean-Paul Blanchard

Célibataire, cultivateur, Dominique Bruni résidait à Trancault (Aube). Depuis 1943, il était réfractaire au Service du travail obligatoire (STO).
Dominique Bruni appartenait au maquis des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) des Vignots depuis une date inconnue lorsque ce maquis fut attaqué et décimé par l’armée allemande le 7 mars 1944. Ce jour-là, il fut fait prisonnier avec cinq autres compagnons et emprisonné à Troyes, rue Hennequin.
Il fut condamné à mort comme franc-tireur le 31 mai 1944 par la cour martiale allemande FK 533 siégeant à Troyes.
Dominique Bruni a été fusillé sur la colline de Montgueux à l’ouest de Troyes, le 8 juin 1944 avec quatorze autres résistants FTP provenant ou non des maquis de l’Aube.
Il obtint une citation à l’ordre de la Division à titre posthume avec attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec étoile d’argent.


Voir Le-Trou-de-Chirac, commune de Montgueux

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163840, notice BRUNI Dominique par Delphine Leneveu, Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 11 septembre 2014, dernière modification le 23 février 2020.

Par Delphine Leneveu, Jean-Paul Nicolas

Dominique Bruni
Dominique Bruni
Crédit : Jean-Paul Blanchard

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Notes de Sébastien Touffu, in CDrom La Résistance dans l’Aube, AERI-CRDP Champagne-Ardenne. — Informations et documents communiqués par M. Jean-Paul Blanchard (28/02/2018).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément