VÉLAS Francisca [née DE LAS HERAS]

Par Daniel Grason

Née le 15 juillet 1911 à Alcobendas dans la province de Madrid (Espagne) ; résistante ; internée.

Fille de Santiago et de Thérèsa Alcala, Francisca Vélas entra en France le 4 février 1939 après la retraite de Catalogne, elle résida à Honfleur (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), puis elle vint à Paris. Elle habitait 8 Rue du Moulin-des-Près dans le XIIIe arr. (Seine), séparé de fait elle vivait avec Juan Soria-Cruz.

Les communistes espagnols reconstituèrent un groupe, signalée comme une militante active des inspecteurs des Renseignements généraux filèrent du 2 avril au début du mois de juin 1942 Francisca Vélas. Repérée notamment le 21 et le 28 avril alors qu’elle livrait des tracts chez le couple Manuel Freire et Maria Gonzales.

Interpellée le 27 juin, interrogée dans les locaux des Brigades spéciales, elle reconnut qu’elle avait des contacts avec Isabelle Cablet et Louis Marasse dit Pedro. Ces derniers lui remettaient des paquets de tracts, elle les répartissait auprès de militants dont Félix Pastor-Martinez.

Inculpée pour infraction au décret du 26 septembre 1939, écrouée à la Petite Roquette, XIe arr., le 11 décembre 1943 cinquante-deux militants communistes, la plupart espagnols dont Francisca Vélas comparaissaient devant la Section spéciale de la cour d’Appel de Paris, elle fut condamnée à dix-huit mois de prison et mille deux cents francs d’amende.

Après l’énoncé du verdict le 12 décembre les militants crièrent « Vive la France ! », « Vive l’Espagne Républicaine ! », puis ils chantèrent le refrain de La Marseillaise et l’hymne républicain espagnol.

À l’expiration de sa peine, le 11 janvier 1944 Francisca Vélas était internée administrativement au camp des Tourelles à Paris, XXe arr.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169993, notice VÉLAS Francisca [née DE LAS HERAS] par Daniel Grason, version mise en ligne le 18 janvier 2015, dernière modification le 9 juillet 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo., BA 1841, BA 2056, 77W 378.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément