BONNE Marguerite, Marie

Par Alain Dalançon

Née le 8 avril 1907 à Paris (XIIIe arr.), morte le 4 avril 1978 à Paris (XIIIe) ; professeure agrégée des lettres ; militante syndicaliste du SNES, militante du MRAP.

Fille d’Eugène Bonne, instituteur, devenu inspecteur d’académie, et de Victoire, Josèphe, née Verhagen, institutrice, Marguerite Bonne obtint le diplôme de fin d’études secondaires en 1922 à Bourges (Cher), et intégra l’École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres.

Après avoir obtenu le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire en1928, elle fut reçue à l’agrégation des lettres en 1930 (6e). Elle enseigna successivement au lycée de jeunes filles de Poitiers (Vienne), de 1930 à 1934, au lycée de jeunes filles de Lyon (Rhône), de 1934 à 1938, enfin au lycée de jeunes filles du cours de Vincennes à Paris.

Au début de la guerre, ses parents habitant à Draguignan (Var), elle demanda sa mutation en zone libre, et obtint un poste à l’annexe de Montluel (Ain) du lycée de Lyon, puis à l’annexe Saint-Just à Lyon même, à partir d’octobre 1941.

Nommée à Saint-Germain-en-Laye (Seine-et-Oise, Yvelines) en 1945-1946, elle obtint sa mutation pour le lycée Racine à Paris, où elle enseigna jusqu’à sa retraite en 1970.

Elle était membre de la commission exécutive du Syndicat national de l’enseignement secondaire, en 1945 et 1946, élue pour les départements.

Elle militait ensuite au MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) et écrivit de nombreux articles et comptes rendus de livres dans sa revue Droit et Liberté.

Elle fit don de son corps à la science.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17186, notice BONNE Marguerite, Marie par Alain Dalançon, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 6 août 2021.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Arch. Nat. F17 30036/B. — Arch. IRHSES (L’Université syndicaliste). — Droit et Liberté. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément