BESSIN Édouard, Désiré, François [Cheminot]

Par Gilles Pichavant

Né le 25 octobre 1877 à Rouen ; Ouvrier aux ateliers de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; syndicaliste CGT.

Fils d’un brocanteur et d’une journalière, Édouard Bessin naquit le 25 octobre 1877 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), 5 rue de Sotteville. En 1900, il entra dans les chemins de fer comme manœuvre à la Compagnie de l’Ouest, et fut classé dans la non disponibilité pour l’armée au titre des chemins de fer. En 1914 il avait six enfants vivants, et, de ce fait, fut classé dans la réserve territoriale de l’armée en application de la loi du 21 mars 1914 (art. 48). Le 2 octobre 1923, il se maria à Oissel (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) avec Jeanne Henry.

En juillet 1910, alors qu’il était ouvrier aux ateliers des chemins de fer de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), il fut inscrit par la police sur une liste qui recensait les meneurs susceptibles de se livrer à l’action directe parmi les 1800 ouvriers des ateliers des chemins de fer de Sotteville. (voir Joseph Berthelot). il habitait au n°105 de la rue de Paris à Sotteville.

En 1920, il dût être révoqué des chemins de fer à la suite de la grève des cheminots, puisqu’il fut rayé de l’affectation spéciale dans les “Chemins de fer de campagne” le 5 septembre 1920, et affecté ce jour là au 39e régiment d’infanterie. Il fut réintégré dans les chemins de fer en 1924, ce qui lui valut d’être de nouveau classé affecté spécial de la compagnie des chemins de fer de campagne, le 18 novembre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174436, notice BESSIN Édouard, Désiré, François [Cheminot] par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 8 juillet 2015, dernière modification le 7 juillet 2015.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Maritime, cote 10M388, et fiche matricule 1R3035. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément