FLOQUET Jeannine [FLOQUET Jeanine, Marie, Désirée]

Par Daniel Grason

Née le 7 mars 1925 à Paris (XVe arr.), morte le 10 septembre 1944 à Paris ; étudiante en cardiologie ; agent de liaison résistante F.F.I.

Fille de André Floquet, employé de commerce, et de Marie Louise Aristée, sténo-dactylographe, Jeannine Floquet vivait avec sa mère 16 passage Guilhem à Paris (XIe arr.). Son fiancé également F.F.I. combattait dans la poche de Lorient (Morbihan). Agent de liaison des Milices Patriotiques, Jeanine Floquet assurait ses missions à bicyclette entre son beau-père Jean Marlier et les barricades. Elle fut grièvement blessée par une balle tirée par l’un des occupants d’une automobile. Ceux-ci voulaient échapper à un poste de contrôle des F.F.I., installé à l’angle des avenues de la République et Parmentier.
Emmenée à l’Hôpital Tenon (XXe arr.), elle y mourut le 10 septembre 1944. Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », elle a été homologuée F.F.I. Une plaque posée passage Guilhem rappelle son souvenir : « Ici habitait Janine Floquet F.F.I. Morte pour la France. 1925-1944 ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180676, notice FLOQUET Jeannine [FLOQUET Jeanine, Marie, Désirée] par Daniel Grason, version mise en ligne le 30 mai 2016, dernière modification le 30 octobre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : SHD, Caen AC 21 P 185140. – Bureau Résistance : GR 16 P 226252. – Site internet « La Libération de Paris » de Gilles Primout. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément