QUÉVRAIN [ou QUIÉVRAIN]

Par Gilles Pichavant

Cheminot ; arrêté et révoqué en 1910

En 1910, Quiévrain était un cheminot travaillant à Paris, à la compagnie de chemin de fer de l’Ouest, ou compagnie de l’État. Pendant la grève des cheminots, il fut membre du comité de grève de Paris-Grenelle. Arrêté pendant la grève, il fut interrogé le 3 novembre, par le juge d’instruction, dans le cadre de la procédure judiciaire engagée à la suite de la grève des cheminots.

Accusé d’avoir préconisé le sabotage comme moyen d’action, il protesta vigoureusement contre cette accusation, comme le firent Toffin, le président de la fédération des chauffeurs et mécaniciens, Lucien Jacques, Merryes , Descours, et Duclos.

Il fut libéré le 4 novembre, en même temps que Lucien Jacques, Merryes, Descours, et Duclos.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182366, notice QUÉVRAIN [ou QUIÉVRAIN] par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 6 juillet 2016, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Maritime, Journal de Rouen du 4 novembre 1910

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément