BLOND Ernest

Par Jean-Luc Labbé

Né le 8 septembre 1877 à Issoudun (Indre) ; mégissier, syndicaliste à Issoudun de 1895 à 1920.

Ernest Blond adhéra à L’Union syndicale CGT des ouvriers des cuirs et peaux d’Issoudun dès la création du syndicat en octobre 1895. Il en était toujours membre en 1920, et peut-être ultérieurement. Il lui fut confié diverses responsabilités dont celle de représenter son syndicat au conseil d’administration de la Bourse du travail en 1906 et 1911. En 1919 et 1920, alors domicilié rue du Juge de Paix, Ernest Blond était membre du conseil d’administration de son syndicat. Il était le cousin de Paul Blond, syndicaliste et militant socialiste révolutionnaire avant la première guerre mondiale.
Etienne-Ernest Blond était né en 1877 d’un père vigneron de 27 ans (Silvain) et d’une mère couturière de 24 ans (Marie Longuet). Cette famille ouvrière était caractéristique du passage de la vigne à l’atelier suite à la crise du phylloxéra qui toucha le vignoble issoldunois de 1880 à 1895.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190565, notice BLOND Ernest par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 16 mars 2017, dernière modification le 28 octobre 2021.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – Arch. UL-CGT Issoudun.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément