JOLIVEL Lucien, Pierre

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 1er mars 1925 à Paris (XIVe arr.), mort au combat le 21 juin 1944 à Colpo (Morbihan) ; étudiant ; FFI.

Lucien Jolivel était le fils de Pierre Marie Julien Jolivel et d’Euphrasie Françoise Mélanie Abgrall. Célibataire, il était domicilié chez ses parents 11, rue de Metz à Vannes (Morbihan).

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) au sein du 1er Bataillon FFI (AS) du Morbihan commandé par Raymond Le Vigouroux [pseudonyme dans la Résistance : commandant Hervé]. Il appartenait à la compagnie Gougaud, qui en juin 1944 avait installé un camp dans le bois de Botségalo en Colpo. Le 21 juin 1944, le camp fut attaqué par une unité de la Wehrmacht composée de soldats allemands et de soldats géorgiens. Lucien Jolivel et Roger Le Boursicaud, qui étaient en position de guetteurs au lieu-dit Ker-Charlotte, furent tués alors qu’ils donnaient l’alerte, tandis que Jean Bellec était tué au cours de l’assaut. Surpris par la défense des maquisards, les soldats de la Wehrmacht se retirèrent en emportant leur chef et plusieurs de leurs camarades tués au combat. De leur côté, les FFI se replièrent en bon ordre dans le bois de Floranges situé à une douzaine de kilomètres, sur le territoire de la commune de Camors (Morbihan).

L’acte de décès numéro numéro 23 dressé en mairie de Colpo le 23 juin 1944 et notifié à la mairie de Vannes le 31 décembre 1944, le déclare décédé le 21 juin 1944 à 15 heures à Ker-Charlotte.

Lucien Jolivel a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre de Combattant volontaire de la Résistance lui a été attribuée à titre posthume en 1952.

À Colpo, le nom de Lucien Jolivel est inscrit sur la stèle érigée à Ker-Charlotte, lieu-dit où il a été tué, et sur le monument commémoratif de Botségalo

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196075, notice JOLIVEL Lucien, Pierre par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 11 octobre 2017, dernière modification le 14 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

La stèle de Ker-Charlotte
La stèle de Ker-Charlotte
Sur le monument de Botségalo en Colpo
Sur le monument de Botségalo en Colpo
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 60 024. — SHD, Vincennes, RG 16 P 310336. — Arch. Dép., Morbihan, 1840 W 5, fonds ONACVG-56. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur-éditeur, Mayenne, 1978. — René Le Guénic, Morbihan-Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse-Bretagne-Quéven-Morbihan, 2013. — " Maquis du 1er bataillon FFI, haut-lieu de la Résistance ", dossier en ligne sur le site de l’Amicale de la Chapelle de Notre-Dame du Cloître. — Mémorial GenWeb. — " Lieux mémoriels en Morbihan-Colpo ", dossiers en ligne sur le site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État-civil, Colpo (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément