ARCADE François [Dictionnaire Algérie]

Par Fouad Soufi

Cheminot en Algérie ; syndicaliste CGT ; socialiste.

En 1923, François Arcade était délégué du syndicat CGT des cheminots de Tiaret et siège à la Bourse du travail d’Oran (Algérie). En 1929, il devint secrétaire général du syndicat CGT des bureaux centraux de la gare d’Oran. Il fut un responsable socialiste SFIO d’Oran. En mars 1932, il entra à la Commission de contrôle de l’Union départementale CGT et devint secrétaire du Cartel confédéré des services publics. À l’assemblée générale des syndiqués cheminots tenue le 14 novembre 1934 qui décida l’unification à la gare d’Oran des deux centrales CGT et CGTU, il devint secrétaire général de la nouvelle section syndicale. La résolution votée affirmait notamment : « seule l’unité organique dans l’indépendance absolue du mouvement syndical à l’égard des partis politiques pourra faire aboutir les revendications des travailleurs ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204, notice ARCADE François [Dictionnaire Algérie] par Fouad Soufi, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 24 février 2014.

Par Fouad Soufi

SOURCES : Le Semeur. — Arch. Wilaya d’Oran, 12 097.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément