GUÉNAND Léon [pseudonyme dans la résistance : Commandant Gallier]

Par Eric Panthou

Né le 28 décembre 1910 à Nouic (Haute-Vienne),blessé mortellement au combat le 24 août 1944 à Saint-Germain-Lembron (Puy-de-Dôme) ; résistant, commandant, Commissaire aux effectifs au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Léonard Guénand, maçon, et Jeanne Jardinet, sans profession, il se maria le 2 avril 1932 à Paris (17e arr.) avec Marie-Louise Blois. Il habitait Issoire (Puy-de-Dôme). Il travaillait vraisemblablement à l’usine métallurgique Ducellier.
Il rejoignit la résistance au sein du 105e Bataillon FTP du Puy-de-Dôme. Il devint Commissaire aux effectifs et responsable du corps franc de l’entreprise Ducellier en 1944.
Il a été blessé mortellement lors d’un accrochage avec une colonne allemande le 24 août 1944 à la sortie de Saint-Germain-Lembron (Puy-de-Dôme) un peu avant l’embranchement de la route d’Antoing. Cinq maquisards étaient dans un véhicule léger quand ils ont croisant une colonne de soldats allemands. Le capitaine Marcel Pierson conduisait la voiture qui a été criblée de balles. Léon Guénand était assis sur le siège passager. Le passager arrière, Alexandre Aumard a eu le temps de sortir de la voiture, mais blessé il a été rattrapé par les Allemands et tué le lendemain. On retrouva son corps le lendemain en Haute-Loire.
Joseph Boughon était un jeune FTP de 17 ans qui a été massacré à coups de crosse de fusil par les mêmes soldats le lendemain, toujours sur la commune de Saint-Germain-Lembron.
Quand les Allemands ont voulu emmener les corps des deux maquisard tués, Marcel Pierson et Léon Guénand, pour les massacrer, le curé du village, le père Mathieu, s’y opposa.
La durée de services homologués de Léon Guénand chez les FTP va du 9 juin au 24 août 1944. Il a été reconnu FFI, Mort pour la France. Son nom figure sur les plaques commémoratives de Saint-Germain-Lembron ainsi que sur le Monument aux Morts 1939-1945 à Issoire (Puy-de-Dôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article208865, notice GUÉNAND Léon [pseudonyme dans la résistance : Commandant Gallier] par Eric Panthou, version mise en ligne le 13 novembre 2018, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Eric Panthou

Sources : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— SHD Vincennes, dossier de résistant GR 16 P 274112 (non consulté) .— AVCC dossier de résistant AC 21 P 197513 (non consulté) .— SHD Vincennes, 19 P 63/8 : État des morts ayant appartenu au Bataillon 105. Signé lieutenant Galeyrand, 16 décembre 1947 .— SHD Vincennes, 19 P 63/8 : liste des membres du 105e Bataillon FTP du Puy-de-Dôme .— SHD Vincennes, 19 P 63/8 : tableau indiquant la constitution du Réseau de résistance à Issoire-Brassac-Brioude ou Mouvement Bertrand, de sa création 11 novembre 1942 au 6 juin 1944, signé Lieutenant Galeyrand, le 20 décembre 1947 .— MémorialGenWeb .— Mémoire des Hommes .—état-civil. http://www.moipourvous.net/article-28544784.html .— https://leschenille.skyrock.com/2854961070-5-PERSONNAGE-CELEBRE-LE-PRETRE-CYPRIEN-MATHIEU.html.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément