KRACAUER Siegfried

Par Serge Cosseron

Né le 8 février 1889 à Francfort, mort le 26 novembre 1966 à New York (États-Unis) ; publiciste et sociologue.

Fils d’un marchand de Breslau installé à Francfort, Siegfried Kracauer étudia l’architecture et la philosophie à Darmstadt, puis à Berlin et à Munich. Diplômé en architecture à Berlin en 1915, il réalisa quelques projets à Osnabrück, à Munich et à Francfort. Mais il préféra se consacrer à la philosophie et à l’écriture. Entre 1920 et 1933, il collabora régulièrement à la rubrique culturelle de la Frankfurter Zeitung, en élargissant son champ de recherche. C’est ainsi qu’en 1930 il fit paraître un recueil d’articles qu’il avait consacré aux employés (Die Angestellten), opérant une véritable radiographie de ce phénomène d’envergure qui transformait la nature du prolétariat. A la même époque il fit paraître des romans, des nouvelles — notamment Ginster von ihm selbst geschrieben (Berlin, 1928). Il émigra en France en 1933 et il y resta jusqu’en 1941, vivant de sa plume ; il y écrivit un livre sur Jacques Offenbach et le 19e siècle. Il émigra ensuite aux États-Unis où il reçut entre 1941 et 1943 des bourses de la Fondation Rockefeller, bénéficiant entre 1943 et 1945 de l’aide de la Fondation Guggenheim pour les journalistes et auteurs indépendants. Ses recherches sur le discours cinématographique, sa théorie sociologico-psychologique du film lui valurent la célébrité : dans son essai From Caligari to Hitler : A Psychologiçal History of the German Film (Princeton, 1947), il tentait de montrer rétrospectivement comment le cinéma allemand préfigurait dès 1919 l’ascension d’Hitler jusqu’au pouvoir, en traduisant les aspirations inconscientes du peuple al­lemand à la domination tyrannique.
Naturalisé américain en 1946, il ne retourna pas en Allemagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216419, notice KRACAUER Siegfried par Serge Cosseron, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 3 avril 2020.

Par Serge Cosseron

ŒUVRE : Schriften, 8 vol., ëd. par K. Witte, 1971 et sq. — Von Caligari zu Hitler. Eine psychologische Geschichte des deutschen Films, Francfort, 1979 (rééd. ; trad. franç., 1966).

SOURCES : J.M. Palmier, L’expressionnisme et les Arts, t. II, Paris, 1980. — « Siegfried Kra­cauer », in Text und Kritik, Munich, 1980. — Rœder et Strauss, op. cit. — Benz et Graml, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément