DELPY

Par Gilles Pichavant

En 1919, Delpy participa au congrès constitutif de la fédération postale qui se tint le 28 août à la Grange-aux-Belles à Paris. Le 19 janvier 1920, lors du Conseil national de la fédération postale, il fut élu ou réélu membre de la commission exécutive de la fédération.

Lors du congrès d’avril 1922, il intervint dans le congrès des ouvriers, pour soutenir la motion qui proposait de rompre avec la CGT, et de rejoindre la CGTU. Cette motion obtint 5647 voix contre 3721 voix à celle des ex-majoritaires qui soutenait la centrale de la rue Lafayette. Le syndicat des ouvriers de PTT rejoignit donc la CGTU.

En 1924, après le congrès d’avril, Delpy remplaça Edmond Lartigue au poste de secrétaire général de la Fédération postale unitaire. En août 1925, il fut remplacé par Henri Gourdeaux.

En mars 1926, candidat de la Fédération postale unitaire aux élections au Conseil central de discipline des PTT pour le groupe VII (ouvriers), il obtint 2493 voix et environ 37% des voix, et ne fut pas élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217714, notice DELPY par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 14 juillet 2019, dernière modification le 13 mai 2020.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : L’Humanité, 31 août 1919, 20 janvier 1920, 22 avril 1922, 10 mai 1924, 18 septembre 1924, 4 novembre 1924, 16 février 1925. — Le Peuple, 1er avril 1926. — Gallica.fr, brochure du 3e congrès ordinaire de la CGTU (26 au 31 août 1925).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément