RICORDEAU Edmond, Eugène

Par Michel Thébault

Né le 26 septembre 1916 à Paris XIIème arr. (Seine), mort des suites de ses blessures le 25 juillet 1944 à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) ; résistant FFI.

Edmond Ricordeau était le fils de Fernand Ricordeau, âgé de 32 ans, cartonnier et d’Anna Lambert, âgée également de 32 ans couturière, tous deux domiciliés 138, rue de Charenton à Paris.
Il s’engagea dans la Résistance rejoignant le maquis du Vercors. Il fut gravement blessé dans des circonstances qui restent à préciser. Transporté à l’hôpital du maquis dans la Drôme, il fit partie des grands blessés restés à la grotte de la Luire à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) où s’était replié l’hôpital du maquis pour échapper à l’avance allemande. Il y mourut le 25 juillet 1944 des suites de ses blessures. Il fut inhumé après la guerre dans la nécropole nationale de Vassieux-en-Vercors.

Il obtint la mention mort pour la France, et fut homologué FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238554, notice RICORDEAU Edmond, Eugène par Michel Thébault, version mise en ligne le 18 février 2021, dernière modification le 18 février 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Paris (état civil) — SHD Caen AVCC AC 21 P 141973 (à consulter) — Mémoire des Hommes — mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément