ALEXANDRE Élisabeth, Lucienne [épouse FONTENEAU]

Par Éric Belouet

Morte avant 1990 ; militante jociste des Basses-Pyrénées [Pyrénées-Atlantiques], permanente de la JOCF (1944 ?-1946 ?).

Dirigeante fédérale de la JOCF à Pau (Basses-Pyrénées), Élisabeth Alexandre fut, vraisemblablement de 1944 et 1946, permanente de ce mouvement en Afrique du Nord. Elle était alors chargée de « Moissons nouvelles », association juridiquement indépendante mais mise sur pied par la JOC et la JOCF en zone sud en 1941 pour apporter une formation professionnelle aux jeunes chômeurs. Dissoute en 1943 en métropole, l’association « Moissons Nouvelles » continua toutefois à fonctionner en Algérie.

Élisabeth Alexandre se maria le 9 août 1946 à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) avec Jean Fonteneau, ancien permanent jociste en Afrique du Nord et dirigeant national de la JOC. Elle assista son mari, devenu sénateur-maire de Clamart (Hauts-de-Seine), dans ses responsabilités politiques, milita dans plusieurs associations et participa à un parrainage de familles polonaises.

A-t-elle un lien de parenté (sœur) avec Ernest Alexandre, lui-même ancien permanent de la JOC, originaire de Pau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23882, notice ALEXANDRE Élisabeth, Lucienne [épouse FONTENEAU] par Éric Belouet, version mise en ligne le 10 décembre 2008, dernière modification le 3 juin 2009.

Par Éric Belouet

SOURCES : Jeanne Aubert, JOC qu’as-tu fait de nos vies ?, Éditions ouvrières, 1990, 480 p. — Notice DBMOF de Jean Fonteneau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément