PINT Jean.

Par Jean Neuville. Notice complétée par Renée Dresse

Décédé en 1938. Typographe, dirigeant du Syndicat des relieurs de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), affilié à la Fédération locale de l’industrie du livre de Bruxelles.

Jean Pint apprend très jeune son métier de relieur. Adolescent, il adhère de la Chambre syndicale des ouvriers relieurs de Bruxelles dont l’intitulé change en 1913 pour devenir la section bruxelloise de l’Union centrale des relieurs belges. Il en devient le secrétaire permanent à partir de 1913. Il est membre du bureau de l’Union centrale

En 1914, Jean Pint fait partie de la commission chargée par la Fédération locale de l’industrie du livre de Bruxelles de négocier avec les employeurs une convention pour cette industrie. C’est lui qui, le 28 novembre, expose les motifs pour lesquels la fédération locale veut consacrer le principe du « closed shop » dans la convention de l’association typographique qui a son siège à la maison des ouvriers. Il précise à son propos : « son but se définit en quelques mots : tenter d’anéantir à tout prix et par n’importe quels moyens, les organisations ouvrières existantes, nous ne voulons pas le connaître, encore moins le reconnaître ; nous nous méfions de lui, comme le voyageur se méfie de ceux qui, embusqué au coin d’un bois, n’attendent que l’occasion propice pour l’assommer et le dévaliser ».

À la fin de la Première Guerre mondiale, Jean Pint fait partie de la délégation de la Fédération locale qui rencontre les employeurs, le 7 juin 1918, afin de dénoncer « à l’amiable » la convention de 1914. Il est membre de la commission des XV installée par la Fédération locale le 26 juin 1918 pour préparer une nouvelle convention collective appelée à remplacer celle de 1914.

De 1912 à 1924, Jean Pint est membre du comité de l’Union centrale des relieurs belges, puis de 1924 à 1938, membre du comité de la Centrale des travailleurs du livre de Belgique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239825, notice PINT Jean. par Jean Neuville. Notice complétée par Renée Dresse, version mise en ligne le 5 avril 2021, dernière modification le 5 avril 2021.

Par Jean Neuville. Notice complétée par Renée Dresse

SOURCES : CONRARDY G., Histoire de la Fédération locale, Bruxelles, 1921, p. 408, 414, 456, 469 – PEIREN L., « Jean Pint », dans odis.be, mis en ligne le 27 janvier 2011, page consultée le 3 mars 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément