RAYNAUD Joseph, Émile

Par Daniel Grason

Né le 24 avril 1894 à Puligny-Montrachet arrondissement de Beaune (Côte-d’Or), mort le 2 décembre 1962 à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine) ; communiste ; résistant.

Fils de Jacques Raynaud, trente-huit ans, voiturier et d’Élisabeth née Brugère, trente-sept ans, Joseph Raynaud était en 1942 le responsable de la résistance communiste du département de la Côte-d’Or. Il recevait sous le nom d’André Legrand des colis au Café de la Paix à Port-sur-Saône arrondissement de Vesoul (Haute-Saône), ces paquets contenaient des tracts édités par le Parti communiste clandestin.
Des policiers des Renseignements de Reims dans la Haute-Marne l’interpellèrent. Fouillé, était saisi un papier sur lequel figurait l’adresse de Léa Toussenel, ainsi que la clef de son logement du 83 rue du Faubourg Saint-Denis à Paris (Xe arr.). Ils formulèrent l’hypothèse que lors de ses passages à Paris, Jacques Raynaud était hébergé par elle, et qu’en son absence, possédant la clef il entrait dans le logement.
Le 12 mai 1944 Joseph Raynaud était dans le convoi de 2073 hommes à destination de Buchenwald en Allemagne où ils arrivèrent deux jours plus tard. Matricule 51647 il a été transféré au camp de Sachsenhausen, puis affecté au kommando de travail de Falkensee à vingt-cinq kilomètres de Berlin. Les déportés fabriquaient du matériel ferroviaire, des chars de combat Tigre, des obus des pièces détachées d’armement.
Joseph Raynaud surmonta les épreuves de la déportation, il fut homologué au titre de la Résistance intérieure française (RIF), et Déporté interné résistant (DIR). Il vint habiter à une date inconnue à Gennevilliers, il y mourut le 2 décembre 1962 à l’âge de 68 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240350, notice RAYNAUD Joseph, Émile par Daniel Grason, version mise en ligne le 5 mai 2021, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. 77 W 506-197055. – Bureau Résistance GR 16 P 501870. – Livre-Mémorial, FMD, Éd. Tirésias, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément