Saint-Quentin-Fallavier (Isère), 6 mai, 24 et 26 août 1944

Par Jean-Luc Marquer

Commune du Nord-Isère traversée par la voie de chemin de fer Lyon-Grenoble et la route nationale 6 croisant une route perpendiculaire Vienne-Bourg, Saint-Quentin-Fallavier (Isère) fut le lieu de plusieurs meurtres. 3 résistants et 2 civils y périrent.

Saint-Quentin-Fallavier (Isère) est situé au carrefour de l’axe Lyon (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon) -Grenoble (Isère) et de l’axe Vienne (Isère)-Bourg (aujourd’hui Bourg-en-Bresse, Ain).
De plus la voie de chemin de fer Lyon-Grenoble la traverse.
Ces éléments firent de cette commune le lieu de plusieurs meurtres.
Le 6 mai 1944, Jacques Molé, cadre résistant du secteur 4, Vercors-Trièves de l’Armée secrète, arrêté à Monestier-de-Clermont (Isère) tenta de s’évader lors de son transfert en train vers Lyon. Il fut abattu par les miliciens qui étaient chargés de l’escorter.
Le 24 août 1944, deux résistants, Raymond Baroz et Ernest Éparvier trouvèrent la mort au combat contre l’armée allemande qui refluait après la libération de l’agglomération de Bourgoin et de Jallieu (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère).
Le 26 août 1944, deux civils, Joseph Brun et Pierre Lemaire furent tués par les Allemands au croisement des axes routiers qui traversent la commune.

Liste des victimes :

Raymond BAROZ
Joseph BRUN
Ernest ÉPARVIER
Pierre LEMAIRE
Jacques MOLÉ

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243022, notice Saint-Quentin-Fallavier (Isère), 6 mai, 24 et 26 août 1944 par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 9 octobre 2021, dernière modification le 9 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Ivanoff Georges, Après la nuit la lumière, Ville de Bourgoin-Jallieu, 1991. —
Guillon Julien, Résistances : Histoire du Secteur 7 - "Rhône-Isère" - 1940-1944, 1er trimestre 2015.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément