GAUBERT Philomène [née SIMON Philomène, Marie]

Par Claude Pennetier

Née le 28 novembre 1896 à Saint-Brandan (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), morte le 28 janvier 1979 à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) ; infirmière ; militante communiste de Neuilly-sur-Marne (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis).

Fille d’un charron (qui ne savait pas signer l’acte de naissance) et d’une ménagère, Philomène Gaubert était infirmière des asiles de la Seine et militante communiste. En 1934, elle fit partie d’une délégation en URSS. À son retour, elle assura plusieurs réunions dont une à Chelles pour les Amis de l’URSS (cf. Arch. Nat. F7/13028). Elle contribua très activement au soutien à l’Espagne républicaine. Elle fut, fin janvier 1939, volontaire à la frontière franco-espagnole (Tour de Carol) pour soigner les derniers combattants qui passaient la frontière. Elle était infirmière sur le Winnipeg, bateau de France-Navigation qui transporta au Chili des républicains espagnols. À son retour, des incidents sur le navire à Bordeaux entraînèrent son inculpation pour rébellion en octobre 1939. En mars 1941, elle fut révoquée de l’hôpital de Ville-Evrard, puis participa à la résistance communiste et fut membre du comité de libération de Neuilly-sur-Marne. Elle avait une fille.

En septembre 1967, déléguée en URSS, elle reçut une décoration soviétique d’anciens combattants de Stalingrad qui avaient été volontaires en Espagne.

Philomène Gaubert était l’épouse de Théophile Gaubert* (l’acte de naissance ne donne pas la date du mariage).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50261, notice GAUBERT Philomène [née SIMON Philomène, Marie] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 juin 2009, dernière modification le 10 juin 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. AVER. — F. Grenier, Ce Bonheur-là…, op. cit.. — Dominique Grisoni, Gilles Hertzog, Les Brigades de la Mer, Grasset, 1979. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément