BARTHÈS (Veuve) [LAFONT ou LAFFON Magdelaine (Magdeleine, Madeleine), veuve BARTHÈS]

Née le 14 juillet 1812 à Ayguesvives (Tarn-et-Garonne) ; concierge ; sympathisante de la Commune de Paris ?

Magdelaine Lafont épousa le 31 mai 1841 à Revel Barthélemy Barthès. Elle avait eu antérieurement un fils prénommé Pierre Eugène, né hors mariage le 15 septembre 1834 à Ayguesvives. Elle devint veuve le 27 septembre 1863.
Mme Barthès était la tante d’Augustin Avrial et la concierge d’une maison qui était un « véritable labyrinthe », sise 19, rue des Juifs, à Paris (IVe arr., maintenant rue Ferdinand-Duval). Trente-huit locataires habitaient cette maison dont plusieurs communards, notamment Adolphe Clémence et son beau-père Oblet. Le 1er août 1871, la maison fut perquisitionnée par un commissaire de police et six inspecteurs pour y découvrir Clémence et un autre communard. La perquisition fut sans résultat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51979, notice BARTHÈS (Veuve) [LAFONT ou LAFFON Magdelaine (Magdeleine, Madeleine), veuve BARTHÈS], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 janvier 2020.

SOURCE : Arch. PPo., B a/1013, dossier Clémence. – Notes de Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément