DUBUISSON Félix

Né le 16 mai 1842 à Paris ; y demeurant ; chauffeur ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il servit, pendant le Siège de Paris, à la 3e compagnie de marche du 229e bataillon de la Garde nationale et continua son service après le 18 mars 1871 ; il fut nommé caporal le 1er avril ; le 3, il alla 24 heures au fort de Vanves ; il ne fit ensuite qu’un service intérieur ; le 22 mai, il défendit une barricade à l’entrée de la rue Royale, en face de la Madeleine, VIIIe arr., y fut blessé, et envoyé à l’ambulance du quartier, où il fut fait prisonnier.
Tout en faisant son service, il avait continué à travailler dans le lavoir Jacquemart ; d’après le commissaire de police, il n’avait d’autre ressource que sa solde et n’avait jamais manifesté d’idées subversives. Le 6e conseil de guerre le condamna, le 7 mars 1872, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58017, notice DUBUISSON Félix, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/753.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément