FÉRARD Anatole, David

Né le 19 février 1846 à Saint-Denis (Seine) ; y demeurant, rue de la Légion-d’honneur ; ajusteur-mécanicien ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. C’était un ancien chauffeur mécanicien de la flotte, pensionné de l’État pour une blessure accidentelle.
Pendant le 1er Siège, il était capitaine dans la 10e compagnie du 68e bataillon de la Garde nationale de Saint-Denis. Il n’avait pas pris part à l’insurrection, mais avait fait une vive propagande à Saint-Denis jusqu’au 15 mai 1871. Il vint alors à Paris. Dans la nuit du 19 au 20 mai, il coucha à la caserne de la Nouvelle-France, puis se retira chez un marchand de vins, rue du Faubourg-du-Temple, jusqu’au 28. Il se déroba aux recherches et ne retourna à Saint-Denis que le 15 septembre ; il fut arrêté le 24.
Aucun renseignement défavorable sur son compte. Le 9 mars 1872, le 6e conseil de guerre le condamna à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article59004, notice FÉRARD Anatole, David, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/755.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément