MANGIN Léon, Victor (et non Étienne)

Né le 24 mai 1831 à Provins (Seine-et-Marne) ; demeurant à Paris, rue de Lourcine (?) ; ouvrier mégissier ; communard.

Marié, il vivait séparé de sa femme. Il avait été condamné en décembre 1869 par le tribunal correctionnel de la Seine à deux mois de prison pour détournement d’objets saisis. Il se serait engagé pendant la guerre.
Sous la Commune de Paris, il était estafette à la Ve légion. D’après la supplique de Mangin qui fut arrêté le 25 avril 1871, Régère l’aurait pris comme ordonnance.
Il fut condamné par contumace, le 19 février 1873, à la déportation simple sous le prénom d’Étienne, puis contradictoirement, le 9 avril 1873, par le 3e conseil de guerre, à un an de prison et à dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65192, notice MANGIN Léon, Victor (et non Étienne), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/792. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément