PIERROT Jean-Baptiste

Né le 29 mai 1823 à Jonvelle (Haute-Saône) ; ouvrier tailleur d’habits ; communard.

Il avait été condamné deux fois en 1858, à Rome, par le 2e conseil de guerre, pour vente d’effets militaires, et en 1865 dans la Seine, à quatre mois de prison pour vol.
Caporal, sous la Commune de Paris, au 224e bataillon de la Garde nationale, il fut condamné, le 17 mai 1872, par le 9e conseil de guerre, à cinq ans de détention, puis, le 11 juin 1878, à un an de prison pour rupture de ban — il était sous la surveillance de la haute police. Il fut libéré le 23 avril 1879.

Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68367, notice PIERROT Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/807.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément