TERRAPON Louis, Germain (parfois écrit TERRAPOND)

Né le 12 mars 1842 à Montagny-les-Monts (Fribourg, Suisse) ; horloger ; capitaine dans les troupes fédérées pendant la Commune de Paris.

Sa famille était originaire du canton de Fribourg ; il était célibataire.
Louis Terrapon fit ses études à Fribourg et partit ensuite avec ses parents pour Genève, où l’on perd sa trace en 1867, d’après une lettre du Conseil d’État de Fribourg. Il était dit « fabricant de secrets de montres » et on le retrouva en 1871 à Paris où il combattit dans les rangs du 195e bataillon fédéré avec grade de capitaine dans une compagnie de marche.
Le 8 mars 1873, le 4e conseil de guerre le condamna en son absence à la déportation dans une enceinte fortifiée, puis, lorsqu’il purgea sa contumace, le 26 juillet, à trois ans de prison.
Voir Zwahlen D.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71543, notice TERRAPON Louis, Germain (parfois écrit TERRAPOND), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 novembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/799. — Arch. Min. Guerre, 4e conseil. — Arch. PPo., condamnés par contumace. — Archives fédérales, Berne, carton 193 (cote actuelle).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément