THIRIAT Louis, François

Né le 5 mai 1838 à Metz (Moselle) ; demeurant à Paris ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Pendant la Commune de Paris, il fit partie de la 1re compagnie de marche du 204e bataillon de la Garde nationale. Le 12 mai 1871, il suivit son bataillon à Issy, puis revint le lendemain à Paris ; lors de l’entrée des troupes, il se réfugia chez lui.
Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas mauvais. Condamné, le 1er décembre 1871, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison, il obtint la remise du reste de sa peine le 1er août 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71745, notice THIRIAT Louis, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/751.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément