TISSIER Léonard

Né le 19 décembre 1835 à Ladapeyre (Creuse) ; maçon ; communard.

Il était célibataire. Il avait subi quatre condamnations de quinze jours à trois mois de prison pour vagabondage.
Pendant la guerre, il était engagé comme simple soldat au 88e régiment de ligne. Il fut blessé à Mézières (Ardennes) puis libéré le 27 mars 1871. Sous la Commune de Paris, il appartint au génie fédéré, travailla aux fortifications, puis aida à construire des barricades. On l’arrêta le 28 mai 1871 à Noisy-le-Sec (Seine).
Condamné le 10 mai 1872, par le 22e conseil de guerre, à dix ans de prison, il fut détenu à Belle-Île-en-Mer. Le 4 août 1876, dans une lettre à la commission des grâces, il se disait né à Débert, canton de Guéret (Creuse).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71869, notice TISSIER Léonard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/803.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément