BOLZE Angèle [née GUESNERIE Angèle, Marie]

Par Claude Pennetier

Née le 4 juin 1895 à Noisy-le-Sec (Seine, Seine-Saint-Denis), morte le 3 mai 1967 à Bagneux (Hauts-de-Seine) ; employée de bureau, conditionneuse en pharmacie ; militante communiste de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) ; animatrice du Comité mondial des femmes contre la guerre dans cette commune.

Angèle Guesnerie fut reconnue par sa mère, Marie Duroudier, ouvrière d’usine à Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis), le 18 juin 1895, et légitimée par le mariage de cette dernière avec Joseph Guesnerie, cheminot du réseau Est, à Noisy-le-Sec le 09 octobre 1897.

Domiciliée à Pantin, se maria dans cette ville le 5 avril 1919, avec André Bolze qui fut par la suite un dirigeant communiste de Maisons-Alfort. Elle fut employée de bureau et conditionneuse en pharmacie à Paris. Angèle Bolze adhéra au PC en 1927. Elle était, en 1939, l’animatrice du Comité mondial des femmes contre la guerre de Maisons-Alfort.

Son fils, René, né le 5 avril 1921 à Paris (XIe arr.) était métreur en bâtiment.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73349, notice BOLZE Angèle [née GUESNERIE Angèle, Marie] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 17 août 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. PPo. 101. — Arch. com. Maisons-Alfort. — Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Dossier constitué pour la biographie d’André Bolze. — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément