GANDON François [livre]

Par Maurice Poperen

Né à Angers (Maine-et-Loire) le 5 avril 1868 ; mort le 10 février 1960 au domicile de sa fille à Carrières-sur-Seine (Seine-et-Oise) ; ouvrier typographe ; syndicaliste CGT du Maine-et-Loire.

Ouvrier typographe, François Gandon milita dès son retour du régiment à la société de secours mutuels des typographes, qui devint section syndicale du Livre en 1890. Il en fut le premier président et le resta jusqu’en 1927 (voir Piault René*). À ce titre, il représenta son syndicat à la commission administrative de la Bourse du Travail d’Angers puis de l’UD de Maine-et-Loire, lors de la création de cette dernière en 1913. Il avait participé en 1897 au congrès national de la Fédération des Bourses et à celui de la CGT.

Après la Première Guerre mondiale, Gandon maintint le syndicat du Livre à la CGT. Au congrès de l’UD-CGT du 12 juin 1927, il était élu à l’unanimité membre de la commission de contrôle de l’organisation (cf. Le Peuple, 17 juin).

À son actif, on note plusieurs réalisations importantes : création de cours professionnels typographiques sous l’autorité du syndicat du Livre, création d’une coopérative de production « l’Imprimerie Angevine » qui, mise sur pied au lendemain d’une grève de l’imprimerie assura du travail aux ouvriers du Livre victimes de leur action militante et fonctionna sous le contrôle de l’organisation syndicale. Gandon en fut le président pendant de longues années. Cette coopérative créée avant la Première Guerre mondiale existait toujours en 1972.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76248, notice GANDON François [livre] par Maurice Poperen, version mise en ligne le 7 février 2010, dernière modification le 7 février 2010.

Par Maurice Poperen

SOURCES : Comptes rendus des congrès. — Renseignements fournis à M. Poperen par Robert Gandon fils de François et par Déaud, président-directeur de « l’Imprimerie Angevine » en 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément